Dessin

Cours de dessin

Mercredi de 17h30 à 19h30

Pas de cours pendant les vacances scolaires

Ces ateliers comprennent une phase d’éducation du regard, une phase d’exploration et d’expérimentation des savoir-faire graphiques, une phase de réalisation et une verbalisation avec une analyse critique. Les travaux s’articuleront avec l’histoire de l’art et l’art contemporain appuyés sur des œuvres de l’histoire de l’art et de l’art actuel.

Cet atelier de d’Arts plastiques est spécialisé dans la pratique du Dessin en ce qui le différencie de la peinture : S’il n’est qu’une étape préparatoire pour une toile (peinture), il jouit d’un privilège déterminant: il est le « principe » de l’art en accord avec une certaine philosophie de l’idée. De ce point de vue, le dessin est aussi considéré comme travail en train de se faire, faisant apparaître le geste créateur. Il a donc une proximité avec l’acte créateur que la peinture refusait au 17ème siècle. Dessiner, contrairement à la peinture, consisterait à marquer le support sans le recouvrir, en y laissant une trace. Il s’agit d’altérer ce qu’on a sous la main. Dans le dessin le support est exhibé et est amené à jouer un rôle actif. Ce qui défini le dessin est donc le rapport au matériau et non le matériau lui même.  Si l’on fait référence à l’action painting, le dessin abstrait dans la trace fait apparaître un paradoxe visuel et physique d’un corps qui se rend présent par son absence même…

Dés le 17ème siècle sont apparus des « amateurs de dessin » qui cherchaient une proximité avec l’acte créateur que la peinture leur refusait. A l’époque, les pulsions qui commandaient l’acte créateur étaient destinées à disparaître au profit de l’œuvre achevée qu’était le tableau… d’où l’intérêt que l’on portait aux dessins préparatoires. Dans de nombreuses pratiques du 20ème, ces pulsions, se donnant à voir, sont ce qui fait l’œuvre.

Dernières réalisations
liste du matériel
Demande d'inscription